Quelques définitions

On appelle discrimination l’application d’un traitement à la fois différent et inégal à un groupe ou a une collectivité, en fonction d’un trait ou d’un ensemble de traits, réels ou imaginaires, socialement  construits comme « marques négatives » ou « stigmates ».

La discrimination directe consiste à un acte volontaire, intentionnellement discriminatoire qui s’appuie sur un critère prohibé par la loi. Il y a une intention de produire une inégalité de traitement.

La discrimination indirecte résulte d’habitudes, de procédures, de règles et de normes qui produisent une inégalités d’accès à des ressources précises.

Les discriminations systémiques sont formées par la somme des discriminations directes et indirectes qui se cumulent pour former un système, des processus qui produisent, reproduisent les places sociales inégalitaires en fonction de l’appartenance à une classe, une « race », un genre, … Cette appartenance pouvant être réelle ou supposée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *